Adopter un chien : Tout ce que vous devez savoir !

Dernière mise à jour : 25 juil.


Après avoir réfléchi longuement sur votre désir et votre envie d'accueillir un animal à la maison, de vous être demandé si vous serez à même de répondre à ses besoins, en termes de temps notamment, vient la question de savoir où est-ce que vous allez trouver votre futur compagnon de vie, vers qui vous allez vous diriger, afin de trouver le lieu qui vous semble être idéal.


L'une des associations la plus connue de tous dans laquelle vous pouvez adopter un chien, notamment, est bien sûr la Société Protectrice des Animaux (SPA).

Il y a un peu plus de 50 refuges en France.

Vous pouvez aller sur leur site internet afin de voir les animaux qui sont à l'adoption et de faire une première sélection en fonction de votre foyer et capacité d'accueil.

Je m'explique : si vous êtes une famille avec des enfants, il faut absolument que le chien que vous allez adopter, sache gérer le contact avec des enfants. De même, si le chien présenté demande beaucoup d'exercice et que vous n'avez pas le temps ou n'aimez pas et ne faites pas de sport, vous ne serez pas compatibles.

Lorsque vous allez vous rendre sur le site et que vous chercherez un animal et un refuge, n'hésitez pas à regarder dans les refuges des départements voisins du vôtre, même s'il faut faire un peu de route. Je pense que le principal soit que vous trouviez un compagnon de vie qui vous corresponde et réciproquement, afin que l'adoption se passe à merveille.


Voici le lien vers l'association et la carte des refuges : https://www.la-spa.fr/la-societe-protectrice-des-animaux/les-implantations-de-la-spa/les-refuges-spa/


Je peux également vous accompagner dans votre démarche en fonction des questions que vous pouvez vous poser, sur la race, l'âge, des notions de base d’éducation, etc. Si besoin, je peux même vous accompagner au refuge.


Une autre possibilité lorsque vous souhaitez adopter un compagnon, notamment lorsque vous avez une race précise et/ou le souhait de vous diriger vers l’un des professionnels du monde canin, je parle bien sûr de l’éleveur.

Il vous est également possible de regarder sur internet afin de trouver l'élevage de la race de chien que vous souhaitez adopter qui corresponde à vos attentes.

Lorsque vous avez trouvé l'éleveur, mes conseils sont de tout d'abord prendre contact avec lui par téléphone pour avoir un premier échange, voir comment vous êtes accueillis, s'il prend le

temps d'échanger avec vous et de répondre à vos questions, puis de demander à le rencontrer, lorsque cela est possible, et de vous rendre sur les lieux de l'élevage. Bien sûr, vous n'aurez pas accès à toutes les installations et cela est normal, notamment s'il y a une mise bas imminente ou des portées récentes, mais cela vous permet de rencontrer l'éleveur et d'avoir une vue d'ensemble de l'élevage, en ce qui concerne l'hygiène et le professionnalisme de l'éleveur.


Il est très important de demander si les documents obligatoires (article L214-8 du Code Rural) seront bien établis et donnés au moment de venir récupérer le chiot, c’est à dire :

- Certificat de bonne santé établi par un vétérinaire 5 jours avant la cession de l’animal.

- Contrat de cession, attestation de vente ou facture : L'identité, l'adresse, le cas échéant, la raison sociale du cédant, l'identité et l'adresse de l'acquéreur, la description de l'animal cédé (nom, sexe, couleur, variété) et son numéro d'identification (puce ou tatouage), la mention de race ou d’apparence (pour un chiot inscrit au LOF, son numéro d'inscription ou le numéro de déclaration de portée, ainsi que les noms et numéros de LOF des parents), le prix de vente TTC de l'animal lorsqu'il fait l'objet d'une vente (éventuellement le mode de règlement), la date de vente ou de cession et la date de livraison, les garanties légales et les voies de recours, ainsi que les garanties éventuelles sur lesquelles s'engage le vendeur en complément des garanties légales, la liste des documents remis à l'acquéreur lors de la cession, les coordonnées du médiateur de la consommation engagé par l’éleveur. Ce document doit être signé du vendeur et de l'acquéreur.

- Le carnet de santé ou passeport de l’animal.

- S’assurer que l'animal sera bien identifié (puce électronique ou tatouage), l’éleveur doit vous donner la carte d’identification fournie par l’I-CAD. C’est l’éleveur qui doit faire le changement de propriétaire auprès de l’I-CAD après la cession de l’animal.

- Le certificat de naissance.


Sans oublier que vous ne pouvez et ne devez pas adopter un chiot avant ses 8 semaines ; cela est non seulement le minimum légal mais également fortement recommandé pour le bon développement comportemental de l'animal.


Vous pourrez également demander si le chiot aura bien reçu sa première injection de vaccin du protocole de primo-vaccination.


En tant qu’éducateur canin, je mets un point d'honneur à ce que les chiots soient déjà bien éveillés et que la propreté commence à s'acquérir avant que vous veniez récupérer votre animal à l'élevage.

Lors de vos échanges avec l’éleveur, demandez lui ce qu'il met en place afin d’éveiller les chiots dès lors qu'ils peuvent mettre le nez dehors ! Il faut notamment qu'ils découvrent divers revêtements sous leurs pattes tels que pelouse, gravier, sable, terre, dalle de béton, etc, afin qu'il ne soit pas surpris lorsque vous les récupèrerez et qu'il faudra marcher sur d'autres types de revêtements chez vous.

De même, beaucoup d'éleveurs mettent des coquillages/piscine pour enfants remplis de grosses boules en plastique ou des suspensions à partir de bouteilles en plastique avec des cailloux dedans, qui au contact du vent, vont émettre des bruits auxquels ils vont naturellement se familiariser tout en éveillant leurs sens, tout cela pour éviter une privation sensorielle chez le chiot, qui est compliquée à récupérer lorsqu'il arrive chez vous.




Il est intéressant de savoir également si les chiots seront amenés à être en contact avec d'autres espèces ou du moins des chiens adultes avant de partir avec vous. Cela leur permettra d'enrichir leur connaissance des autres espèces (communication interspécifique) afin de ne pas être surpris lorsqu'ils en croiseront à l'avenir et d'apprendre les premières bases d'éducation au contact de chiens adultes.


Voici le lien de la Société Centrale Canine où sont répertoriés les éleveurs et les races : https://www.centrale-canine.fr


Vous pouvez également être amené à contacter un éleveur dit familial, c'est à dire un particulier qui a fait reproduire sa chienne.

Que la cession se fasse à titre onéreux ou à titre gratuit (don), il faut quand même demander à cette personne si les démarches obligatoires seront remplies : le certificat de bonne santé, le contrat de cession, l'identification de l’animal.

Comme pour un éleveur professionnel, vous pouvez demander à le rencontrer et poser vos questions concernant le mâle reproducteur par exemple, afin d’avoir une idée sur le gabarit que fera votre chien à l’âge adulte en fonction de la race !

Dans un élevage dit familial, l'avantage est que les chiens évoluent dans la maison et au cœur de la famille, ils sont donc familiarisés aux bruits environnants, aux enfants qui jouent et à l'agitation, aux autres animaux présents, au contact d’humains qui vont et viennent, mais on retrouve très généralement cela dans les élevages professionnels.


D’autres possibilités pour adopter et trouver votre futur compagnon, ce sont les refuges et associations qui recueillent des animaux abandonnés, sauvés. Le plus important est toujours de se rendre sur place et de bien se renseigner sur l’animal et les démarches obligatoires.


En espérant que tous ces conseils vont vous aider dans votre démarche !


Je peux également vous accompagner dans le choix de votre chiot si vous n’avez pas d’idée définie ou si vous souhaitez travailler avec votre futur compagnon, en médiation animale, orthophonie, par exemples > https://www.cani-bonheur.com/service-page/conseils-choix-du-chiot-chien


Laëtitia de Cani’Bonheur





31 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
 
Empêcher le clic droit